Le marché de Noël de Strasbourg, entre esprit de Noël et foire aux touristes

Le marché de Noël de Strasbourg, entre esprit de Noël et foire aux touristes

Cela faisait plusieurs années que je voulais visiter le marché de Noël de Strasbourg, sans que l’occasion ne se présente. C’était donc l’un des événements que j’attendais avec le plus d’impatience lorsqu’on a emménagé à Strasbourg il y a deux mois ! Et l’hiver approchant, mon impatience n’a fait que croître, alors que les chalets prenaient leurs quartiers en ville. Et finalement le dernier weekend de novembre est arrivé et le marché de Noël de Strasbourg (ou plus exactement les marchés !) a enfin ouvert 🙂

.
Christmas tree on Place KléberLe sapin de Noël de la Place Kléber.
En 2017, deux arbres ont été cassés dans le transport avant que ce géant de 30 mètres de haut n’atteigne enfin le centre-ville de Strasbourg, sain et sauf !

.
.
Strasbourg, capitale de Noël

C’est seulement quand j’ai reçu l’édition de décembre du magazine de la ville que j’ai réalisé à quel point le marché de Noël représentait un moment-clé dans la vie (économique) de Strasbourg.
Le prospectus était intitulé « Strasbourg – Noël en capitale » renvoyant ainsi au slogan Strasbourg Capitale de Noël dont les lettres lumineuses éclairent de nombreuses rues de la ville. Ce label est sorti du chapeau du conseiller municipal Jean-Jacques Gsell il y a de cela 25 ans. En 1992,  M. Gsell a eu l’idée de faire du marché de Noël de Strasbourg l’attraction touristique de la ville. Le traditionnel marché de la Place Broglie a été dupliqué sur plusieurs autres places du centre-ville. En parallèle, la ville s’est lancé dans d’importants efforts de communication.

Cette année, Strasbourg aurait investi 2,2 millions d’euros, dans l’espoir d’attirer 2 millions de touristes pour un chiffre d’affaires attendu de 250 millions d’euros !
Certains restaurateurs indiquent ainsi empocher l’équivalent de trois mois de travail au cours du seul mois de décembre. Quant aux hôteliers et particuliers louant une chambre ou un appartement sur AibBnB, c’est tout naturellement qu’ils haussent les prix des nuitées. Lesquelles sont réservées des mois à l’avance…

.
Mais que diraient les pasteurs protestants du seizième siècle ?!

marché de Noël de StrasbourgJusqu’en 1570, le marché organisé à Strasbourg au début du mois de décembre –une tradition qui remonterait à la fin du XII siècle d’après le site de la ville !- célébrait Saint Nicolas. Ce n’est qu’après la Réforme protestante, adoptée en 1525 par Strasbourg, qu’un certain Johannes Flinner insista pour que l’on cesse de célébrer Saint Nicolas. Ou quelque saint que ce soit. Ainsi, le prédicateur recommandé que le  Klausemärik (le marché de Saint Nicolas) devienne le marché de l’enfant Jésus Christkindelsmärik en alsacien, rapporte Philippe Wendling dans son ouvrage La merveilleuse histoire des marchés de Noël d’Alsace

Et c’est ainsi que s’est progressivement répandu le mythe de Christkindel, une jeune femme blonde (oui, une femme) qui distribue chaque année des cadeaux aux enfants. Toutefois, les saints et les figures païennes n’ont jamais complètement disparu des mémoires alsaciennes. Des  historiens ont trouvé des mentions de la fée Berchta, une figure blonde protectrice des femmes qui offrirait aussi des présents aux enfants, dans des chroniques datant du dix-huitième siècle.

.
.

.

Le marché de Noël de Strasbourg, version année de grâce 2017

De nos jours, les dieux païens et surtout l’Esprit du Consumérisme font leur grand retour sur le marché de Noël.

Sur le célèbre Christkindelmärik Place Broglie, il fait jour même après le coucher du soleil. Des guirlandes lumineuses et des gadgets clignotent de toutes parts et les couleurs flashy des décorations de Noël sont aveuglantes. En m’approchant des stands, j’ai alors eu l’impression d’explorer un entrepôt d’une usine de Yiwu, cette ville chinoise d’où provienne près de la moitié des décorations de Noël vendues dans le monde. Et quoique je suis curieuse de visiter cette ville un jour, je ne m’attendais pas vivre à ce genre d’expérience au marché de Noël de Strasbourg.

marché de Noël de StrasbourgLe marché de Noël islandais, sur la Place Gutenberg. 
..

J’ai quand même réussi à trouver un chalet où un couple vendait des animaux en bois. Les petites bêtes étaient adorables que je n’ai pas pu résister et j’en ai acheté quelques uns, malgré l’état désastreux de mes finances à la fin du mois de novembre.

Animaux en bois trouvés au marché de Noël de Strasbourg

 

marché de Noël de StrasbourgEn poursuivant ma promenade dans Strasbourg, j’ai trouvé d’autres stands exposant des babioles plus traditionnelles. Ils étaient en général moins bien situés, plus à l’écart des grandes artères. A quelques dizaines de mètres de la Place Broglie, le marché de la Place du Temple Neuf était plus praticable, plus petit et plus mignon. La marché de la Place de la Grande Boucherie était lui aussi moins densément peuplé, et j’y découvert un autre artisan vendant des jouets en bois (ma passion!😍) ainsi qu’un stand de décors de sapin typiquement alsaciens.

Finalement, lorsque j’ai fini mon tour de ville, ma déception première avait presque disparue. Je suis même retournée faire le même tour des marchés de Noël, une seconde fois, pour prendre des photos. Je n’avais en effet pas osé m’arrêter et sortir mon appareil la première fois, craignant de perdre mes parents, avec qui je visitais le marché, en raison de la foule. Je conseillerais donc à quiconque souhaitant voir le marché de Noël de Strasbourg (toi, Lecteur Invisible ?) de passer le moins de temps possible (voire, d’éviter) au marché de la Place Broglie. Une simple visite de la ville, le nez en l’air pour voir les jolis décors, est beaucoup plus sympa. Il y aura forcément d’autres petits marchés qui ponctueront le chemin et seront moins oppressants et plus authentiques que ceux des grandes artères.

Sur la Place du Temple Neuf, la Place de la Grande Boucherie, et dans les plus petites rues, les touristes sont moins nombreux et les marchés plus agréables et traditionnels.

Par ailleurs, il existe également une programmation alternative dans le cadre du OFF Market, sur la Place Grimmeissen. Je n’ai pas encore trouvé le temps d’aller y jeter un coup d’oeil, mais je trouve le concept du  marché OFF, qui propose des performances, des ateliers DIY, des produits « responsables », rafraîchissant.
.
.

 marché de Noël de Strasbourg width=

Strasbourg Chistmas market

.

A consulter pour préparer son voyage à Strasbourg

Une visite du marché de Noël de Strasbourg en texte et images. Cette tradition remonte au XVe siècle



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *